🔴 État actuel : Réhabilitation

⌚ Temps d'explo : 1h

🧗‍♂️ Difficulté d'accès : 0/5

đź‘Ť Note de l'explo : 3,5/5

Bienvenue dans cette exploration de la Wine Cellar, le bâtiment central de la cĂ©lèbre coopĂ©rative alsacienne…

 

Introduction

 

Ce site, je l’avais en tête depuis un moment. Je l’ai découvert sur ces fameux sites du style « 15 photos fascinantes de lieux abandonnés en Alsace » et j’en ai rêvé. J’en ai rêvé encore plus lorsque j’ai compris qu’El Cheeba l’avait elle-même visité (son article ici) !

Malheureusement, ces recherches m’ont rendu fou : rien, aucune info. Bien que cela ne me ressemble pas, je m’étais résolu à abandonner. Puis un jour je suis tombé par hasard sur une photo, prise à la Wine Cellar et j’ai reconnu l’endroit. Mais rapidement, l’excitation avait disparue lorsque je me suis rendu compte que tout le site était en travaux de démolition/réhabilitation (selon les différents bâtiments). C’est alors avec peu d’espoir que j’ai fait un tour de repérage sur place. La réponse était sans appel… Des cabanons de sécurité, des caméras, des alarmes, des chiens.

Il ne me restait plus qu’un seul espoir pour visiter l’endroit : obtenir une autorisation. S’en sont alors suivis de longs échanges avec la ville, le chef de chantier et le maître d’œuvre. Finalement, après avoir exposé mon projet, c’est un oui ! Fantastique !! Le rendez-vous est fixé pour le 19 octobre. J’ai si hâte.

– – –

 

Un peu d’histoire

 

La Wine Cellar est la salle maîtresse de la cave à vins : la salle d’embouteillage. Elle fait partie d’un ensemble de bâtiments industriels qui formaient autrefois une coopérative alimentaire transfrontalière avec l’Allemagne.

Son histoire commence en 1902 grâce à l’union de 125 ouvriers qui avaient pour objectif de redistribuer une nourriture saine, dans un circuit court et à des coûts maîtrisés. L’initiative prend petit à petit de l’ampleur puisque la coopérative trouve son lieu d’implantation en 1911. La construction des deux bâtiments de l’entrepôt central est achevée en un an. La distribution des denrées se fait à l’aide de remorques, au début tirées par des chevaux, puis par camion.

camions de la coopLes premiers camions de transport

 

En 1923, le conseil d’administration fait l’acquisition de 4000 m² de terrain supplémentaire et fait construire sur une durée de sept ans : un garage, une cave à vins et une fabrique de pâtes. En 1948, la coopérative ouvre sa propre bibliothèque pour le bien-être de ses salariés. Puis les années suivantes, de nouveaux bâtiments sont encore construits : une menuiserie et du nouveau stockage, dont un entrepôt géant de 8000 m². Le domaine devient alors un centre névralgique de la redistribution avec de nouveaux produits de mercerie, emballages et électroménager. Les bâtiments forment ensemble une cour intérieure traversée par des routes, des passages piétons et des voies de chemin de fer.

l'entrepĂ´t central de la coopL’entrepĂ´t central, après la Deuxième Guerre

 

Pour les 60 ans de la coopérative, qui est alors en plein essor, débute la construction d’un immense chai d’embouteillage et de stockage de sirops et limonades. Réparti sur quatre étages et abrité derrière une magistrale baie vitrée, l’usine regroupe 148 cuves réparties sur 3 groupes d’embouteillages, le tout commandé par un tableau de contrôle lumineux dernier cri.

Le début des années 80 est marqué par l’arrivée des grandes-surfaces. Leur essor phénoménal fait de l’ombre aux commerces de proximité. Le mouvement coopératif est alors en pleine crise et son activité ne cessera de décroitre lentement au fil des années…

commerce de la coop années 60Années 60, commerce de la COOP

 

Aujourd’hui, ce patrimoine est loin d’avoir été oublié. Ces bâtiments chargés d’histoire sont sujets à une multitude de projets de réhabilitation qui s’adapteront à la vocation d’origine des bâtiments. Les anciens bâtiments de l’administration se transforment en bureaux ou en logements ; les garages et les entrepôts se transforment en ateliers d’artistes et en espaces d’exposition ; et la menuiserie devient un espace créatif sur le thème des nouvelles technologies. Enfin, pour ce qui est de la cave à vins, elle se transforme en un espace socio-économique et culturel. Le bâtiment accueille déjà des manifestations culturelles et musicales. En 2021, un espace bar/restaurant sera ouvert, probablement derrière la grande baie vitrée.

 

– – –

 

Images satellite du site en 2006 et 2018

 

– – –

 

L’exploration de la Wine Cellar

 

Ă€ notre arrivĂ©e sur le site, nous sommes accueillis par deux jeunes femmes, très sympathiques, qui nous fournissent l’équipement de sĂ©curitĂ© (casque, gilet orange, …). Nous nous mettons en marche vers le bâtiment de la cave Ă  vins. Quel soulagement d’être ici, dans notre droit et sans stress. Après quelques conversations sur mes projets photo et sur le lieu, nous voilĂ  devant la porte de la salle d’embouteillage.

à l'arrière de la wine cellar

à l'arrière de la wine cellar

Et c’est ici que les problèmes commencent… Arrivés devant la porte, celle-ci avait été forcée pendant la nuit et quelqu’un l’avait condamnée provisoirement, sans avoir été au courant de notre visite. Finalement, un homme nous vient à la rescousse avec un outil et nous ouvre la porte. Nous pouvons entrer dans la salle !

salle principale de la wine cellar

tuyaux Ă  la wine cellar

salle principale de la wine cellar

cage d'escaliers

cage d'escaliers

salle principale de la wine cellar

cage d'escaliers

panneau de contrĂ´le Ă  la wine cellar

panneau de contrĂ´le Ă  la wine cellar

panneau de contrĂ´le Ă  la wine cellar

panneau de contrĂ´le Ă  la wine cellar

cage d'escaliers grand angle

une jauge Ă  la wine cellar

une jauge Ă  la wine cellar

cage d'escaliers vue du dessous

vieux mur Ă  la wine cellar

salle principale de la wine cellar

salle principale de la wine cellar

les cuves Ă  la wine cellar

les cuves Ă  la wine cellar

salle principale de la wine cellar

salle principale de la wine cellar

une jauge Ă  la wine cellar

entrée de la wine cellar

entrée de la wine cellar

Les consignes étaient claires : une heure de temps pour faire un maximum de photos, et accès interdit aux escaliers (trop dangereux, soi-disant).

L’heure est passée, nous devons partir. J’ai hâte de voir cet endroit lorsqu’il aura commencé sa nouvelle vie. Le temps de faire quelques dernières prises en extérieur et il est l’heure de dire au revoir.

dehors sur le chantier de la wine cellar

dehors sur le chantier de la wine cellar

la rue devant la wine cellar

Je tiens personnellement à remercier Mme. Perrin, Mme. Rochard, M. Pellegrin, M. Boichot, l’entreprise de maîtrise d’œuvre et la ville, qui m’ont permis, malgré le chantier, de visiter cet endroit exceptionnel !

 

Ă€ suivre…

 

Laisser un commentaire

FrenchEnglishGerman